Qoya

À la frontière entre Doom et Post-Punk, le son de QOYA se situe entre l’aspect massif et brutal du Doom et la mélancolie que l’on retrouve dans le Post-Punk moderne. Un noyau dur animé par une batterie et une puissante basse synthétique, au sommet desquelles guitares s’entrelacent pour générer rythmes tranchants et mélodies désenchantées, tandis que les textes dépeignent le destin tragique d’esprits cloîtrés entre deux mondes.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Crédit photo : Yooml – Photographie, Thalasshardcore, Sylvain Clapot